jeudi 21 novembre 2013

Une part du ciel

Une part du ciel
 
Titre: Une part du ciel
Auteur: Claudie Gallay
Editeur: Actes Sud
Nombre de pages: 446
 
Résumé:
 
Aux premiers jours de décembre, Carole regagne sa vallée natale, dans le massif de la Vanoise, où son père, Curtil, lui a donné rendez-vous. Elle retrouve son frère et sa soeur, restés depuis toujours dans le village de leur enfance. Garde forestier, Philippe rêve de baliser un sentier de randonnée suivant le chemin emprunté par Hannibal à travers les Alpes. Gaby, la plus jeune, vit dans un bungalow où elle attend son homme, en taule pour quelques mois, et élève une fille qui n’est pas la sienne. Dans le Val-des-Seuls, il y a aussi le vieux Sam, pourvoyeur de souvenirs, le beau Jean, la Baronne et ses chiens, le bar à Francky avec sa jolie serveuse…
Dans le gîte qu’elle loue, à côté de la scierie, Carole se consacre à une traduction sur la vie de Christo, l’artiste qui voile les choses pour mieux les révéler. Les jours passent, qui pourraient lui permettre de renouer avec Philippe et Gaby un lien qui n’a rien d’évident : Gaby et Philippe se comprennent, se ressemblent ; Carole est celle qui est partie, celle qui se pose trop de questions. Entre eux, comme une ombre, cet incendie qui a naguère détruit leur maison d’enfance et définitivement abîmé les poumons de Gaby. Décembre s’écoule, le froid s’installe, la neige arrive… Curtil sera-t-il là pour Noël ?
Avec une attention aussi intense que bienveillante, Claudie Gallay déchiffre les non-dits du lien familial et éclaire la part d’absolu que chacun porte en soi. Pénétrant comme une brume, doux comme un soleil d’hiver et imprévisible comme un lac gelé, Une part de ciel est un roman d’atmosphère à la tendresse fraternelle qui bâtit tranquillement, sur des mémoires apaisées, de possibles futurs.
 
Je donne mon avis:
 
J'ai lu ce livre dans le cadre du match littéraire de la rentrée sur Priceminster que je remercie d'ailleurs pour m'avoir permis de lire Une part du ciel de Claudie Gallay. J'ai choisi ce livre principalement grâce à sa couverture qui me donnait envie de le lire au coin du feu, mais malheureusement je n'ai pas de cheminée.

Avec le roman une part du ciel, Claudie Gallay nous raconte le quotidien de personnes à la vie simple. Nous suivrons le personnage d'une femme adulte, Carole, qui retournera dans son village d'enfance pour attendre le retour prochain de son père. Nous découvrirons sa famille ainsi qu'une part de son passé. Cette famille et composée de son frère, Philippe, gestionnaire du parc national, et de Gaby la petite sœur, une jeune femme de ménage dans un hôtel qui élève la fille de son petit ami en attendant sa sortie de prison.

Carole est une femme qui semble lasse de la vie comme si elle n'en attendait plus rien. Elle nous montre clairement son mécontentement à retourner dans son village natal, il semblerait même que quelque chose la-bas la rebutait. C'est un personnage que je n'ai pas apprécié, elle est centrée sur elle même, ne pense qu'à elle même et est obsédée par l'accident survenu dans son enfant sans se rendre compte de sa chance. Alors que sa sœur est dans la pauvreté et qu'elle a besoin d'argent, Carole ne l'aide pas énormément, elle fait bien une ou deux tentatives mais abandonne bien vite. Quand une personne proche est dans le besoin on fait tout pour l'aider.

Philippe est donc le frère de Carole, ce n'est pas non plus un personnage attachant. Il est bourru et nul ne peut déranger ses habitudes. Toutefois il veille tout de même sur sa jeune sœur, Gaby.

Gaby est la petite sœur de Carole, elle est sans aucun doute le personnage héroïque de ce roman. Elle met tout en œuvre pour garder sa dignité alors qu'elle vit dans la misère. Elle n'aime pas qu'on l'aide et préfère être autonome, cette jeune femme a vécu plusieurs drames dans sa vie. C'est le personnage le plus riche de ce roman et la découverte de ce personnage est un point positif du roman. Gaby élève la Môme qui n'est pas sa fille, on connaîtra au cours de l'histoire ses véritables origines. Cet amour qui les lie est très fort, c'est le plus beau sentiment du roman.

Les personnages sont abordés de façon un peu caricaturale, et je n'ai malheureusement pas pu m'y attacher.

Chaque espoir présent dans ce roman fini par un échec ce qui devient lassant et énervant. L'auteur nous laisse espérer des événements, des attitudes mais elle nous déçoit volontairement : la venue du père, une histoire entre Carole et Jean, une aide pour Gaby, une évolution pour la môme.

L'histoire se déroule à la montagne en plein hiver ce qui n'est pas un lieu ni une époque facile. Toutes les conditions sont donc réunies pour être hostiles et difficiles et créer une ambiance tendue.

Le roman se découpe en jour de décembre puis de Janvier ou l'on suit la même routine que vit Carole au quotidien, une routine étrangement pas lassante car quelques éléments intéressants viennent parfois la perturber. Le rythme du roman est assez lent ce qui nous permet de bien comprendre les choses. Les descriptions sont extrêmement précises ce qui nous permet de bien imaginer la situation que vite Carole.

Malgré une belle plume descriptive et vive je n'ai pas réussi à aimer ce roman ni à réellement entrer dans l'histoire. Une routine peu intéressante mais non lassante et des personnages assez antipathiques en général sauf Gaby qui est la plus attachante plutôt la seule attachante avec la Môme qu'elle élevé. Je leur ai souhaité di début à la fin de tout mon cœur de finir heureuse car ce sont elles qui le méritent le plus. Je suis extrêmement déçue car je m'attendais à une meilleure lecture lorsque je m'ai choisi.
 
Ennuyant/ Triste/ livre très moyen
 
 
9/7 Rose

7 commentaires:

  1. Ro dommage la couverture avait l'air vraiment belle, si je le trouve en occase pas cher je verrais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaye j'aimerais bien avoir ton avis!!!!

      Supprimer
  2. C'est marrant, moi je n'ai pas du tout accroché avec Gaby, elle m'a beaucoup exaspérée en fait :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon? Moi c'es celle que j'ai le plus aimé!!! Moi c'est m'héroïne qui m'énerve!!!

      Supprimer
  3. Même la couverture ne me donnait pas envie de le lire, alors je pense que j'ai bien fait de ne pas le demander.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je trouvais justement la couverture très jolie!!!

      Supprimer

Bonne visite sur mon blog et merci pour vos commentaires!