jeudi 4 juillet 2013

La confrérie des ombres t1: Le Chaos

La confrérie des ombres t1: Le Chaos
 

Titre: Le Chaos
Série: La confrérie des ombres
Tome: 1
Auteur: Belinda Bornsmith
Editeur: Cyplog
Nombre de pages: 416
 
Résumé:
 
Les dzellis ont vécu pendant des siècles dans l'ombre de la race humaine, attendant leur heure pour se soulever et s'imposer sur terre. Avant le commencement de cette guerre, Slaren Karg - guerrier dzellis - n'a qu'un but : récupérer un carnet rassemblant des années de recherches faites par Brian Miller, sur une menace imminente envers la race humaine.
Mais, le scientifique décédé, son intérêt se porte sur sa fille : Jenna

 Elle est humaine, il hait la race humaine

 Pourtant, la jeune femme éveille en lui un désir troublant, intense et puissant. Alors, quand cette guerre éclate, et que chacun ne peut ignorer et maîtriser le désir qui les pousse l'un vers l'autre... Quel sentiment peut-il naître entre un dzellis qui mène une guerre impitoyable et une humaine qui assiste impuissante au chaos de sa propre race ?
 
Je donne mon avis:
 
Ce livre à été une vraie affaire! J'ai découvert une boutique qui s ' appelle book of et qui vend des livres d ' occasion et celui-ci je  l'ai eu pour cinq euros au lieu de vingt. J ' ai donc sauté sur l ' occasion.                               
Moi qui n ' ai jamais lu de livres parlant de la fin de l ' humanité , je m ' en dévore deux en à peine trois jours.
Cela fait beaucoup d ' émotions fortes d ' un coup. S' imaginer pendant deux longues lectures que l ' on a perdu nos proches à la place des héroïnes est assez dur.
Ce livre commence par une réunion d ' hommes dont on ne connaît  pas la nature exacte. Très vite, on entre au cœur du sujet c à d  la prévision la fin de l humanité ce qui  capte immédiatement toute notre attention.
On rencontre d'abord trois frères guerriers, Slaren, Szon et Siyin. Les meilleurs guerriers qui soit, remplis de haine envers la race humaine, ce sont des dzellis, une race beaucoup plus forte que les humains dotés de pouvoirs.  Puis notre héroïne Jenna, journaliste qui cherche à avoir des informations étranges dont nous ne comprenons pas immédiatement le but. L'attirance entre Slaren et Jenna n'est pas immédiate cela ne sera le cas suite à leur troisième ou quatrième rencontre. Et c'est lorsque qu'un événement particulier se passe, que je ne vous dévoilerais pas, que tous commence. Mais le chemin pour qu'ils s'avouent amoureux l'un de l'autre sera long et tumultueux. Surtout avec le passage du jour J, jour de la quasi fin de l'humanité.
Cet acte horrible dont fera preuve l'ensemble des Dzellis est pour moi incompréhensible. Je comprends qu'ils soient remplis de haine envers les humains qui ont tués les leurs ainsi que leurs proches dans le passé, mais les humains actuels n'y sont pour rien! Par exemple, les descendants d'esclaves en veulent-ils aux descendants des maîtres? Non! Car nous ne sommes pas responsables des actes de nos ancêtres, mais apparemment les Dzellis pense que nous sommes une race à jamais corrompus.
Jenna fait des recherches sur une autre race depuis la mort de son père, elle détient un carnet que les Dzellis veulent à tout pris récupérer. Et c'est Slaren qui est en charge de cette mission. Il  se justifiera de l'attirance qu'il éprouve pour elle en se cachant derrière cette mission.
J'aime beaucoup les prénoms anciens des Dzellis, j'appelais les frère Dzellis les frère S. Des prénoms vraiment peu communs.
Il y a une ribambelle de personnages secondaires entrés les autres Dzellis et les personnes que fréquente Jenna.
Une magnifique histoire d'amour qui mérite de l'attention, j'ai passe un très bon et agréable moment à lire ce livre et en attend donc la suite avec impatience.
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bonne visite sur mon blog et merci pour vos commentaires!