samedi 5 avril 2014

Le protectorat de l'ombrelle t1 Sans âme (manga)

Le protectorat de l'ombrelle t1 Sans âme (manga)
 
Titre:  Sans âme
Saga: Le protectorat de l'ombrelle
Tome: 1
Auteur: Gail Carriger
Editeur: Hachette (black moon graphics)
Nombre de pages: 229
 
Résumé:
 
Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?
 
Je donne mon avis:
 
Lorsque j'ai appris que Sans âme allait peut être sortir sous forme de bande-dessinée, ce n'étais qu'un projet, et c'était il y a 1 ans, depuis je regardais de temps en temps si il était sorti mais jamais
Je ne trouvais ce que je cherchais. Mais il y a deux semaine, j'ai vu sur lecture academy qu'il sortait chez les éditions black moon graphics, et je peux vous dire que j'ai littéralement sauté de joie!

C'est avec joie que j'ai retrouvé Alexia Tabarotti, alors célibataire, et toujours sans âme, au caractère bien trempé, ainsi que Conall, l'alpha loup garou bougon et légèrement rustre sur les bord. Comme dans le livre, ici se mélange à la fois enquête sur l'apparition de nouveau vampire sans maître si maîtresse, et la ronde nuptiale dirai-je entre Alexia et Conall.

Les graphics sont genialissime, juste parfait, j'en ai été fan des les premières pages du manga. Ils sont réussi à transmettre l'humour qu'il y a dans le véritable roman, ce qui est incroyable, j'ai de nombreuses fois éclaté de rire toute seule dans ma chambre tellement je trouvais cela drôle. De plus, le nombre de détails est fantastiques, j'ai parfaitement réussi à me rappeler les scènes alors que j'ai lu le libre voilà au maximum un an, et le voir justement avec ces détails, voir comment l'auteur imaginait ses personnages à été vraiment intéressant et super.

Bien que le caractère de Alexia soit fort dans la bande dessinée, je l'imaginais en réalité encore plus, tout comme j'imaginais Conall un peu moins... Ou plutôt paraissant plus intelligent, mais heureusement on se rend compte au fur et à mesure du manga qu'il l'est réellement.

Un autre petit point négatif ou plutôt une forte envie de vérité: connaître l'épisode du hérisson. Apparemment, Alexia aurait posé un hérisson quelque part et Conall se serait assis dessus se piquant les parties intimes, il aurait vraiment été bien de représenter cette scène car on nous en parle souvent et l'envie de la voir en réalité est immense.

Comme vous l'aurez certainement deviné un gros coup de cœur pour ce manga adapté du roman, il garde son piquant et son envie de mourir de rire en lisant ses pages, les dessins sont très descriptifs et juste parfaits en réalité. Un mélange d'enquête et de romance donnant un cocktail fantastique, mais il y a quelques scènes un peu érotique je préviens... Mais retenez juste qu'il Faut le lire à tout prix et que c'est un énorme coups de cœur pour moi!

51/100




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bonne visite sur mon blog et merci pour vos commentaires!